Fraternidad

Le projet de construction du Parc éco-archéologique de la Fraternidad inclus d’importants aspects techniques et revêt une dimension sociale. Il comprend la restauration de l’hacienda Fraternidad et la conservation des ruines des haciendas de café Santa Paulina, San Felipe, San Luis de Jacas et San Juan de Escocia.

Jusqu’à aujourd’hui, les plantations de café Fraternidad et Santa Paulina ont fait l’objet de recherches historiques et archéologiques, de relevés architecturaux et d’études complémentaires sur 4 des 5 colonies ainsi que d’une organisation du territoire inclus dans le Parc.

L’un des aspects les plus intéressants du parc est la reproduction de la roue du moulin à eau de la plantation de café Fraternidad, en raison de l’importance que revêt ce liquide dans le processus de production du café.

L’agriculture jouera également un rôle dans le projet, à partir de la création d’un éco-parc, sans recourir aux engrais et aux pesticides, comme au XIXe siècle. C’est dans ce but qu’ont été étudiés l’élaboration d’un plan d’aménagement de la zone, l’établissement de pépinières de caféiers et de différentes espèces d’arbres fruitiers et d’autres sortes qui apporteront l’ombre nécessaire aux plantations.

Parmi les autres attraits, citons la création d’un jardin botanique, avec sa signalisation biologique et historique correspondante, qui permettra aux visiteurs de mieux connaître les différentes variétés de café et les autres espèces locales.

Concernant la réalisation du projet, le travail effectué par les archéologues, les ingénieurs, les architectes, les investisseurs et d’autres spécialistes du Bureau du conservateur de la ville est d’une importance vitale, tout comme celui des étudiants de la Escuela Taller de Oficios de la Restauración Ugo Luisi de Santiago de Cuba.

%d blogueurs aiment cette page :