PROJET LOS CAMINOS DEL CAFÉ

« Los Caminos del Café » est un projet de collaboration financé par l’Union européenne, la Fondation Malongo et le Bureau du conservateur de la ville de Santiago de Cuba qui contribue au développement socioéconomique durable du patrimoine hérité des plantations de café et de la culture de la province de Santiago de Cuba, avec le soutien d’un tourisme responsable.

La restauration du logement du cultivateur de café Don Carlos Dranguet fait partie des actions encouragées par le projet. Il s’agit aujourd’hui du Centre d’interprétation et de diffusion du patrimoine culturel lié au café.

Située dans le Centre historique de la ville de Santiago de Cuba, la Casa Dranguet a pour objectif de faire connaître les valeurs exceptionnelles de la culture du café et les actions menées pour la préserver et la mettre en valeur. Pour en savoir plus sur le travail de l’institution, nous vous invitons à découvrir l’Exposition permanente et le Café Dranguet, ainsi que les services proposés par le Centre d’information. Vous pouvez également nous contacter via ce formulaire ou en posant directement vos questions à nos spécialistes.

L’une des actions fondamentales du projet « Los Caminos del Café », cette fois dans la zone rurale de Santiago de Cuba, est la création du Parc archéologique de la Fraternidad, grâce à la réhabilitation intégrale de la plantation de café Fraternidad et à la conservation des ruines des haciendas des exploitations de café Santa Paulina, San Felipe, San Luis de Jacas et San Juan de Escocia. Ces sites exceptionnels peuvent être découverts via un circuit qui allie patrimoine et nature afin de proposer une expérience unique au visiteur.

Ces plantations sont des vestiges architecturaux emblématiques d’une grande valeur esthétique où l’on peut observer des aqueducs, des escaliers, des jardins, des maisons seigneuriales, des fours à chaux, des séchoirs, des cuves de fermentation et des baraquements, sur une superficie de 14 kilomètres carrés.

Les magnifiques alentours de la Fraternidad regorgent d’éléments naturels comme les rivières, les bois, les montagnes et de nombreuses espèces végétales et animales (dont certaines sont endémiques), créant ainsi un environnement propice à l’immersion des visiteurs dans un univers particulier, favorable à la pratique d’activités touristiques dans un milieu naturel et riche en aventures.

Pour faciliter le séjour des spécialistes, des techniciens et d’autres personnels impliqués dans le projet, le campement Fraternidad a été construit et équipé dans le village de Nueva Isabel (à un kilomètre du site de la Fraternidad) afin de créer un lien indispensable avec la communauté locale et d’encourager la communication.

Dans le cadre d’un projet aussi global que « Los Caminos del Café », dont on attend un fort impact social, le travail sociologique est indispensable. Par conséquent, des rapports sont établis périodiquement dans le but de guider l’équipe chargée du projet dans les actions de restauration et de conservation ainsi que dans les actions socioculturelles et de gestion économique.

L’un des intérêts fondamentaux du projet est la reconnaissance du patrimoine des plantations de café par les plus jeunes de la communauté. Cet objectif a permis de développer des activités destinées à faire connaître aux enfants et aux adolescents les valeurs culturelles et esthétiques de ce patrimoine. Il est important qu’ils le connaissent et le reconnaissent, et qu’ils sachent qu’ils en font partie, mais surtout qu’ils aient conscience de la nécessité de le préserver. 

L’une des composantes essentielles du projet « Los Caminos del Café » est le Centre d’interprétation et de diffusion du patrimoine culturel lié au café, qui compte également un Centre d’information et de documentation où l’on peut consulter des textes imprimés et des sources numériques liés à la culture du café et à la présence française à Cuba, ainsi que d’autres supports sur d’autres thèmes.

%d blogueurs aiment cette page :